Un Héritage en couleur

Il y a plus d’un siècle, le Britannique (William) Ernest Keeling s’est enrôlé en tant qu’estafette à motocyclette au début de la guerre. Il suit son entrainement à l’été 1915 et arrive sur le front ouest à la fin juillet.

À l’été 2019, ses descendants, vivant au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande, ont découvert une photo d’Ernest Keeling dans notre collection d’images du projet de colorisation de la Première Guerre mondiale. C’est la première fois que l’on identifie le sujet de l’une de nos photos en couleur!

Ernest Keeling a été identifié comme le sujet de cette photo de novembre 1917.

La photo, prise par le photographe de guerre canadien William Rider-Rider en novembre 1917, montre une estafette qui s’éloigne d’un pigeonnier mobile construit sur un autobus de Londres converti. Cette photo a été colorisée par la Fondation Vimy et le coloriste numérique Canadian Colour. Elle figure dans le livre La Guerre en couleur, publié par Dundurn en 2018.

Entre l’été 1916 et la fin de la guerre, les photographes de guerre officiels du Canada ont réalisé près de 8 000 photos. Cependant, la plupart des archives liées à ces images ne contiennent aucune information sur les sujets qu’elles représentent.

Cette découverte fut émouvante pour les petits-enfants d’Ernest Keeling, les cousins ​​Mihiteria King de Nouvelle-Zélande, Sarah Buttimore (née Keeling) du Royaume-Uni et Graham Keeling d’Australie. Ils avaient des coupures de journaux d’Ernest avec des pigeons sur sa moto pendant la Première Guerre mondiale, mais n’avaient pas vu la photo en couleur. La découverte du service de leur grand-père pendant la guerre a eu un impact considérable.

Depuis, ils ont également découvert que deux des médailles d’Ernest se trouvaient au Royal Engineers Museum à Kent au Royaume-Uni. Toutes leurs recherches sont compilées sur une page Web en anglais que vous pouvez consulter ici.