#Vimy101 – Mémorial de Vimy

#Vimy101 – #SVQ que les tranchées et les tunnels préservés du Mémorial de Vimy n’ont survécu que par hasard? En attendant l’arrivée de Walter Allward avec la pierre, les ingénieurs canadiens sur place en France ont décidé de se tenir occupés en préservant ce qu’ils avaient découvert sur la crête!

Étudiants du Prix ​​Beaverbrook Vimy 2017.
Mention : Hanna Smyth, La Fondation Vimy 2017.

#Vimy101 – le Mémorial de Vimy

Mention : W. et M. le Chat., Musée des beaux-arts du Canada.
Mention : Bibliothèque et Archives Canada.

#SVQ – le sculpteur Walter Allward a passé deux ans à voyager dans le monde à la recherche d’une pierre pour construire le Mémorial de Vimy. Allward a fini par trouver la pierre calcaire de Seget dans un ancienne carrière romaine en Yougoslavie (aujourd’hui la Croatie). 6,000 tonnes de cette pierre ont été transportées par bateau de la Yugoslavia jusqu’à Venise, puis en train jusqu’à Vimy. La figure du Canada Bereft a été taillée dans un bloc qui pesait 28 tonnes!

Mention : Musée des beaux-arts du Canada.

#Vimy101 – #SVQ

#Vimy101 – #SVQ dans un sondage réalisé en April 2015, 5 % des Canadians ont déclaré qu’ils prévoyaient – ou qu’un membre de leur famille prévoyait – un voyage en France en 2017 pour le centenaire de la Bataille de la crête de Vimy et l’inauguration du Centre d’accueil et d’éducation de Vimy.

Étiez-vous à #Vimy100?

Source : Sondage IPSOS Reid pour la Fondation Vimy, avril 2015.

Joyeuse Saint-Patrick!

Joyeuse Saint-Patrick!
#SVQ le 199ème (« Duchess of Connaught’s Own Irish Rangers ») bataillon est constitué à Montreal dans le cadre d’un effort de soutien au recrutement de Canadiens d’origine irlandaise? La devise des Irlandais était : « Qui nous séparera? »

« Tous unis au sein du 199ème bataillon d’outre-mer des Irish Canadian Rangers : recruitment campaign. »
Mention : Bibliothèque et Archives Canada, numéro d’acquisition 1983-28-888.

#Vimy101 – Argot de la Première Guerre Mondiale
« tube train » & « carpet slipper »

« Chargement d’un obusier. »
Mention : W.I. Castle / Canada. Ministère de la défense nationale / Bibliothèque et Archives Canada / PA-000800.

#Vimy101 – #SVQ – La Bataille de la Crête-de-Vimy en 1917, et « Kaiserschlacht » (L’offensive du Printemps de 1918 ) sont toutes les deux connues pour leur recours à des tirs d’artillerie dévastateurs. Dans les tranchées, le simple soldat cherchait des mots pour décrire ce qu’il voyait, entendait et ressentait face à une telle puissance de feu.

#SVQ « tube train » était le mot utilisé par les soldats pour désigner un tir d’artillerie à basse altitude, en raison de son bruit qui ressemblait à celui d’une rame de métro. En revanche, le terme « carpet slipper » désignait « un tir d’artillerie à une altitude élevée » qui créait un son ressemblant à un chuchotement (Pegler, Soldiers’ Songs and Slang of the Great War, p. 191 & 58).

#Vimy101 – Artillerie

« Homme du Corps forestier canadien avec un vieux couple français. Février 1919. »
Mention : Canada. Ministère de la défense nationale / Bibliothèque et Archives Canada / PA-004010.

Pendant la Première Guerre mondiale, à mesure que les armes se perfectionnaient, peu de monde échappait à la portée toujours croissante de leur puissance de feu. Nous savons que les civils ont profondément souffert de la force de l’artillerie. Soldat Fraser, du 31ème (Calgary) Bataillon, a rapporté des interactions entre des civils et l’artillerie dans son journal :

« Le canon, une pièce de 12 pouces… cachée dans une maison camouflée, a commencé à se faire entendre cet après-midi-là… dès le premier tir, un petit chien est sorti comme un ouragan d’une maison voisine et a descendu la route en courant… pour mettre plusieurs kilomètres entre l’arme et lui… un couple belge âgé passait près du canon lorsque le coup est parti; offrant un spectacle désolant, la femme a titubé sur plusieurs mètres sous l’effet du choc et de la peur avant d’essayer de se calmer. » (Fraser & Roy (Ed.), The Journal of Private Fraser, p. 162-163)

#Vimy101 – #SVQ

#Vimy101 – #SVQ le Corps canadien comptait environ 170,000 hommes, tous grades confondus, lors de l’attaque contre la crête de Vimy? Parmi ces hommes, 97 184 étaient canadiens. Les autres venaient des unités britanniques d’infanterie, d’artillerie, de génie et de travailleurs affectées au Corps canadien en vue de l’offensive (Nicholson, Canadian Expeditionary Force, 1914-1919, p. 252).

« 14th Battalion who fought on Hill 70 on way to rest camp. October, 1917. »
Mention : Canada. Ministère de la défense nationale / Bibliothèque et Archives Canada / PA-001964.

« Commonwealth Day 2018 »

Nous célébrons aujourd’hui le « Commonwealth Day »! Désigné à l’origine sous le nom de « Empire Day », ce jour était une fête patriotique qui avait lieu le dernier jour de l’année scolaire précédant l’anniversaire de la Reine Victoria (24 mai) de la fin du XIXe siècle au milieu du XXe. Dans les années 1950, « l’Empire Day » est devenu le « Commonwealth Day » (fête de la Reine) et a été fixé au deuxième lundi de mars. Aujourd’hui, nous célébrons ce jour-là la diversité, l’unité et les valeurs des 53 pays membres du Commonwealth.

« [Athlétisme] Premier obstacle dans la finale. « Empire Day », Rencontre canadienne d’athlétisme à Godalming. »
Mention : Canada. Ministère de la défense nationale / Bibliothèque et Archives Canada / PA-022668.

#SVQ – l’heure d’été

C’est le moment d’avancer vos cadrans! Le saviez-vous le concept de l’heure avancée a d’abord été adopté par plusieurs pays pendant la Première Guerre mondiale? Allemagne et Autriche-Hongrie ont mis en place l’heure d’été le 30 avril 1916 à titre de mesure économique de guerre pour assurer la conservation du charbon. La plupart des États alliés ont également rapidement adopté le concept.

Carte postale allemande soulignant l’adoption de l’heure d’été en 1916.
Mention : Deutsches Uhrenmuseum, Archiv, Inv. 100318.

Un mois jour pour jour – #Vimy101

Dans un mois jour pour jour, le 9 avril, « Jour de la crête de Vimy », nous célébrerons le 101ème anniversaire de la Battle of Vimy Ridge dans l’ensemble du Canada. Pour marquer cette occasion, nous publierons pendant les quatre prochaines semaines des faits, des histoires et des récits relatifs à Vimy. Assurez-vous de nous suivre et de diffuser les messages sous mot-dièse #Vimy101 en même temps que nous organiserons des concours avec prix à la clé sur le thème de Vimy!

Andrew George Latta McNaughton en 1912.
Mention : Notman and Son/Bibliothèque et Archives Canada/PA-034151.

Nous lançons notre couverture #Vimy101 avec #FaitsEnBref sur Andrew McNaughton, l’homologue canadien pourrait-on dire de l’officier allemand « Durchbruchmüller » (« Percée-müller »). #Vimy101

#SVQ – Ancien professeur en génie à l’McGill University, McNaughton a amélioré les concepts d’artillerie de « repérage par éclats » et de « repérage par le son » dans le cadre de la préparation à la bataille de la crete de Vimy. #Vimy101

#SVQ Les travaux de McNaughton ont mené plus tard à l’invention du radiogoniomètre à tube cathodique, un précurseur du RADAR (de l’anglais « radio detection and ranging »). McNaughton a vendu les droits de l’invention au gouvernement du Canada au prix symbolique de $1. #Vimy101

Un canon naval de 6 pouces tirant pendant la nuit au-dessus des lignes canadiennes à la crête de Vimy, en mai 1917. De tels éclats de lumière étaient utilisés par McNaughton afin de développer une méthode de repérage par éclat afin de localiser l’artillerie ennemie.
Mention : Canada, ministère de la Défense nationale/Bibliothèque et Archives Canada/PA-001879.