Bataille de la Côte 70 Prenait Fin
Une action centenaire

« Des Écossais canadiens se reposant dans un village près de Lens. La main qui berce l’enfant domine l’Allemand. Septembre 1917. »
Crédit: Canada. Ministère de la Défense nationale/Bibliothèque et Archives Canada/PA-001853.

25 août – En ce jour, en 1917, la bataille de la Côte 70 prenait fin. À la fin de la journée du 24 août, les survivants du 44e Bataillon (Manitoba) avaient été forcés de se retirer de Green Crassier, ayant été attaqués de tous côtés et ayant accumulé 257 pertes (Nicholson, Canadian Expeditionary Force, 1914-1919, p.296). Dans une dernière manœuvre, le 50e Bataillon (Calgary) a attaqué la tranchée fortifiée Aloof le 25 août. À la tombée, le 25 août, le retrait des troupes canadiennes à la Côte 70 et à Lens était complété, marquant ainsi la fin de la bataille du Corps expéditionnaire canadien à la Côte 70.

Alors que l’attaque de la Côte 70 avait été un succès retentissant, la ville de Lens allait demeurer en mains allemandes jusqu’à leur retrait en 1918. Pour leurs succès, les Canadiens ont reçu plusieurs marques de reconnaissance, dont six Croix de Victoria et l’Honneur de bataille de la Côte 70. Du 15 au 25 août 1917, le nombre de victimes canadiennes s’est élevé à 9198 soldats tués, blessés ou faits prisonniers.  

« Des maisons allemandes renforcées avec du béton, en périphérie de Lens. Septembre 1917. »
Crédit: Canada. Ministère de la Défense nationale/Bibliothèque et Archives Canada/PA-003890.