Le Tour de France 2018

Le Tour de France a des liens forts avec la Première Guerre mondiale. En 1914, le Tour a commencé le même jour où l’archiduc Franz Ferdinand a été assassiné, déclenchant une série d’événements qui ont mené au début de la guerre. Sur les 145 partants du Tour de France 1914, 15 vont mourir durant la Première Guerre Mondiale, dont trois vainqueurs de l’épreuve : Lucien Petit-Breton Mazan (champion en 1907 & 1908), François Faber (champion en  1909) and Octave Lapize (champion en 1910).

La 13ème édition du Tour de France s’est déroulée en 1919. Seuls dix coureurs terminent officiellement  ce Tour rendu difficile par les routes endommagées par la guerre et la vitesse moyenne des coureurs était le plus bas de l’histoire.

Les cyclistes ont apporté une contribution importante à l’effort de guerre il y a 100 ans. Ils s’agissaient comme coureurs de bataillon, répartiteurs et éclaireurs, ainsi que les soldats qui participaient au combat direct.

 

Incapable de rouler à bicyclette à cause de la boue créée par une tempête récente, un messager canadien transporte sa « monture », août 1917. Bibliothèque et Archives Canada/PA-001581 (modification de l’image originale).

 

Samedi, l’étape du Tour de France se termine à Amiens. Il y a près de 100 ans, le Corps canadien a été secrètement déplacé sur le front d’Amiens et la bataille d’Amiens a commencé le 8 août. Amiens fut un succès étonnant, le plus grand de la guerre jusqu’à présent pour les Alliés. Cependant, la victoire a été très coûteuse: 11 822 canadiens tués et blessés. 

Tour de France – 14 juillet 2018

 

Le dimanche 15 juillet, l’étape du Tour de France visite de nombreux sites sur lesquels les Canadiens (et les Alliés, bien sûr) se sont affrontés durant les 100 derniers jours de la Première Guerre mondiale, dont Arras, Cambrai et Auberchicourt. 

Tour de France – 15 juillet