Épitaphes de la Première Guerre Mondiale
Partie V

Sous-lieutenant James John Tobin.
Crédit: Cramm, The First Five Hundred of the Royal Newfoundland Regiment, p. 300.

« We gave our son. He gave his all. »

Épitaphe du sous-lieutenant James John Tobin, matricule nº 69, Royal Newfoundland Regiment, 20 novembre 1917 (24 ans).

James s’est enrôlé le 2 septembre 1914 au sein du régiment de Terre-Neuve, quittant son emploi de barbier à 10 $ par semaine. Il a atterri à Suvla Bay, Gallipoli, en septembre 1915. Après l’évacuation des forces du Commonwealth de Suvla Bay en décembre 1915, il a été admis directement à l’hôpital en Angleterre avec la jaunisse. En juillet 1917, il a épousé par procuration une dame Margaret à Québec. Quatre mois plus tard seulement, le sous-lieutenant James John Tobin a été tué durant l’attaque sur Cambrai, laissant derrière lui sa nouvelle femme et son enfant.

Crédit: The Rooms, Archives provinciales de Terre-Neuve-et-Labrador, provenant de Bibliothèque et Archives Canada, Référence : RG38-A-2-e, Instrument de recherche 38-27, Bobine T-18017, Volume 489, Numéro d’item : 654829, Groupe d’archives : Royal Newfoundland Regiment and Forestry Corps, p. 27.

La femme de James était infirmière à Québec pour les enfants de M.  A.J. Price de l’importante scierie et usine de pâtes et papiers Price Brothers & Co. de Québec. En décembre 1917, M. A.J. Price a écrit au sous-secrétaire colonial de Terre-Neuve pour lui demander quelle pension elle et son enfant allaient recevoir du gouvernement terre-neuvien, étant donné que le deuil de Mme Tobin l’empêchait de s’occuper des affaires de son mari.

Le frère de James, Walter Tobin, s’était également enrôlé au sein du régiment de Terre-Neuve, mais il a survécu à la guerre. En 1918, la femme de James est allée vivre avec la mère de celui-ci à Boston, Massachusetts.

Le sous-lieutenant James John Tobin est enterré au cimetière britannique de Marcoing, Nord, France.

L’épitaphe de Tobin se trouve dans l’ouvrage intitulé Canada’s Dream Shall Be of Them, p. 125, de McGeer. Veuillez toutefois prendre note que Tobin est enregistré par erreur sous le nom de James John « Tait ».