21 mars – 5 avril 1918 – L’Operation Michael
Une action centenaire

« Captured British Mark IV tank (named « Fritz ») being used by the Germans to support an attack, probably during the Spring Offensive. Note a line of German stormtroopers moving alongside in a trench. »
© IWM (Q 45348)

En ce jour de l’année 1918, le général Ludendorff lance la grande offensive du Printemps allemande, « Kaiserschlacht » (bataille du Kaiser) sur le front occidental. La première phase, Operation Michael, implique des milliers d’hommes, de pièces d’artillerie et de gas toxiques, et les Allemands percent rapidement les lignes anglaises infligeant aux Alliés des pertes humaines et territoriales catastrophiques. Bien que le Corps canadien n’ait pas participé directement à l’Operation Michael, la « Canadian Cavalry Brigade » et la « Canadian Motor Machine Gun Brigade » seront bientôt entraînées dans la bataille chaotique qui s’est déroulée aux environs de Saint-Quentin.

22 mars – 5 avril 1918 – Villers-Bretonneux

23 mars 1918 – En ce jour en 1918, une force montée composée de 500 cavaliers canadiens et anglais est formée en urgence pour contre-attaquer l’avancée ennemie et regagner les lignes d’infanterie percées le troisième jour de l’Operation Michael (Nicholson, Canadian Expeditionary Force – 1914 – 1919, p. 369). Une force de 800 cavaliers canadiens couvrait déjà à pied la retraite des forces britanniques depuis le deuxième jour de l’offensive allemande. Une fois les lignes anglaises quelque peu stabilisées, l’armée avait besoin d’une force montée comme renfort mobile et rapide (Nicholson, Canadian Expeditionary Force – 1914 – 1919, p. 369).

Lieutenant Frederick Harvey, C.V.
Mention : Canada. Ministère de la défense nationale/Bibliothèque et Archives Canada/PA-006658.

27 mars 1918 – En ce jour en 1918, les troupes françaises mènent une série de petites contre-attaques dans l’offensive allemande et rétablissent ainsi le contact avec les troupes anglaises sur leur flanc. Alors qu’ils progressent dans le village de Fontaine, les Français capturent une poignée « de prisonniers habillés comme des Canadiens » (Nicholson, Canadian Expeditionary Force – 1914 – 1919, p. 369). En réalité, ces « prisonniers » s’avèrent être des hommes du « Lord Strathcona’s Horse ». Dirigés par le Lieutenant Frederick Maurice Watson Harvey décoré de la Croix de Victoria, les 11 cavaliers effectuaient une reconnaissance à cheval lorsqu’ils ont libéré le village de Fontaine « d’une force allemande nettement supérieure » (Nicholson, Canadian Expeditionary Force – 1914 – 1919, p. 369).

mars – avril 1918 – Les Canadiens en vol pendant l’Opération Michael

30 mars – 1 avril 1918 – La Bataille du bois de Moreuil & le Fusil à bois