CWGC 100 e anniversaire – viii partie

« Canadians attending to a chum’s grave at the Front. »
Crédit: W.I. Castle / Canada. Ministère canadien de la Défense nationale / Bibliothèque et Archives Canada / PA-000969.

Dans son rapport annuel de 1926, Sir Fabian Ware, le fondateur et vice-président de la Commission impériale des tombes militaires, explique la raison derrière le maintien de plusieurs petits cimetières du Commonwealth isolés dispersés sur les différents champs de bataille de la Première Guerre mondiale:

« Durant la guerre, certains sites autorisés ont été choisis, certains près des tranchées, où les morts pouvaient être enterrés, et on a promis aux soldats que s’ils y ramenaient leurs camarades morts, ce qu’ils faisaient fréquemment au péril de leurs propres vies, ceux-ci y resteraient en paix pour toujours. Cette promesse a été tenue dans la plupart des cas, sauf à quelques endroits où les sites originalement choisis ont été finalement déclarés inappropriés. » (Ward, Gibson, Courage Remembered, p. 49-50).

Durant notre programme du prix du Pèlerinage de Vimy, de grandes distances sont parcourues dans un effort de permettre à chaque étudiant de visiter la tombe d’un soldat au sujet de qui ils ont fait de la recherche.

Si vous connaissez un étudiant âgé de 14 à 17 ans, encouragez-le à soumettre sa candidature dès aujourd’hui pour le 2018 Prix du Pèlerinage de Vimy afin qu’il puisse participer aux commémorations. Appliquer ici! http://bit.ly/2w4rIjg

Le 2018 Prix du Pèlerinage de Vimy est rendu possible par le parrainage de la Banque Scotia et par le soutien constant d’Histoire Canada.