VIVRE

La Fondation Vimy, avec le soutien du Gouvernement du Canada, présente une nouvelle exposition itinérante excitante: LA GRANDE GUERRE EN COULEURS: Un nouveau regard sur l’effort de guerre du Canada durant la Première Guerre mondiale 1914-1918.

L’exposition mettra en vedette des photographies colorisées de la Première Guerre mondiale en plus d’informations historiques et de ressources éducatives. L’exposition se promènera dans des musées et galeries à travers le pays.

Restez à l’affût pour plus de dates et de lieux.

Plus

APPRENDRE

La Première Guerre mondiale a été le premier conflit majeur durant lequel un grand nombre de soldats ont appris comment utiliser un appareil photo.

En 1912, la Eastman Kodak Company a introduit l’appareil photographique Vest Pocket Kodak (Kodak pour la poche du manteau). Les ventes de ce petit appareil photo (fait pour être transporté dans la poche d’un manteau) ont explosé: on estime qu’un officier des Alliés sur cinq en possédait une.

Apprenez-en plus sur la photographie durant la Première Guerre mondiale et sur le processus de colorisation.

LA GUERRE EN COULEUR

Nouveau regard sur le Canada dans la Première Guerre mondiale

La Guerre en Couleur consiste en une étude photographique de l’expérience canadienne de la Première Guerre mondiale présentée pour la première fois dans des couleurs éclatantes et accompagnée de commentaires de personnalités publiques de premier plan de notre pays, parmi lesquelles Paul Gross, Peter Mansbridge, Margaret Atwood et de nombreuses autres personnes.

La Fondation Vimy et Dundurn Press sont heureux de vous annoncer la parution de cette publication passionnante le 6 octobre 2018 en coïncidence avec le centenaire de l’armistice.

Achetez votre copie de La Guerre en Couleur sur IndigoAmazonDundurn Press, ou votre libraire préféré.

 

Vimy 100 en classe

Amenez la bataille de la crête de Vimy dans votre classe avec la ressource pédagogique en ligne de la Fondation Vimy, Vimy 100 en classe!

Cette ressource bilingue complètement accessible et gratuite a été créée pour les étudiants du secondaire à travers le Canada et comprend des plans de leçons, des ressources et des activités pour l’utilisation dans une variété de cours, et non pas seulement les sciences sociales.

Vos étudiants seront capables d’interpréter le rôle du Canada dans la Première Guerre mondiale, ainsi que la signification de la bataille de la crête de Vimy et du mémorial national du Canada à Vimy, plaçant ces événements dans les contextes de la formation du Canada comme pays, du nationalisme canadien et de la citoyenneté.

Le programme Vimy 100 en classe encourage les étudiants à réfléchir activement à la guerre, à échanger au sujet des questions difficiles, comme le lien entre le nationalisme et la guerre, sous la forme de débats, de collection de données et de mini projets de recherche.

La Puissance Aérienne

Les cartes

 Sources primaires et secondaires

Les batailles canadiennes de la Première Guerre mondiale

Analyse des citations au sujet de Vimy

Débat : Une nation est-elle née sur un champ de bataille?

Des histoires de Vimy & la Croix de Victoria

L’art et la Première Guerre mondiale

Objecteurs de conscience et pacifistes

Vimy comme symbole : le Mémorial à Vimy

 La photographie et la Première Guerre mondiale

  La géographie rencontre l’histoire

 

Pour télécharger tous les modules, téléchargez le fichier zip

V100_en_classe fichier zip

Avec le soutien de:

Tim_Hortons_logo

 Nous remercions James Stewart, Vanessa Vanclief et Christian Martel. Nous sommes reconnaissants de leur aide et de leurs conseils.

Nous voulons aussi remercier Sound Venture Productions pour leur travail sur nos vidéos de Vimy 100 en classe.

Batailles canadiennes de la PGM

De 2014 à 2018, nous commémorons le centième anniversaire de la Première Guerre mondiale. 100 ans plus tard, la Fondation Vimy travaille activement à assurer qu’on se souvienne des grandes batailles de la Première Guerre mondiale impliquant les Canadiens et qu’on commémore nos pertes.

Mai et juin 1915 – Festubert et Givenchy

Juin 1916 – Bataille de Mont Sorrel

1 juillet 1916 – Beaumont Hamel

15 à 22 septembre 1916 – Courcelette

26 septembre 1916 – Bataille de la crête de Thiepval

1 octobre – 11 novembre 1916 – la tranchée Regina

9 au 12 avril 1917 – Bataille de la Crête de Vimy

14 avril 1917 – Monchy-le-Preux

28 au 29 avril 1917 – Arleux-en-Gohelle

3 au 8 mai 1917 – Fresnoy

15 au 18 août 1917 – Bataille de la côte 70

16 au 18 août 1917 – Bataille de Langemarck

21 au 25 août 1917 – Bataille de Lens

9 octobre 1917 – Bataille de Poelcappelle

26 octobre – 10 novembre 1917 – Bataille de Passchendaele

20 novembre – 6 décembre 1917 – Bataille de Cambrai

6 décembre 1917 – L’explosion d’Halifax – Une action centenaire

21 mars – 5 avril 1918 – L’Operation Michael

22 mars – 5 avril 1918 – Villers-Bretonneux

28 mars – 1 avril 1918 – Les émeutes de la conscription de Québec – Une action centenaire

30 mars – 1 avril 1918 – Bataille du bois de Moreuil & le Fusil à bois

8 – 12 août 1918 – Bataille d’Amiens

26-30 août 1918 – Deuxième bataille d’Arras

27-28 août 1918 – Bataille de Chérisy

2 septembre 1918 – Bataille de la ligne Drocourt-Quéant

27 septembre – 11 octobre 1918 – Bataille du canal du Nord

9 octobre 1918 – Liberation de Cambrai

1-2 novembre 1918 – Bataille de Valenciennes

11 novembre 1918 – Capture du Mons et l’Armistice

Janvier-juillet 1919 – La Conférence de paix de 1919 à Paris : une action centenaire

 

Nous nous souviendrons d’eux.

 

Aidez-nous à poursuivre notre travail pour mettre en évidence les batailles de la Première Guerre mondiale du Canada et commémorer ces anniversaires importants. S’il vous plaît, faites un don aujourd’hui pour nous soutenir.

Plus de 100,000 étudiants ont récité « Au champ d’honneur » pendant la semaine de souvenir

Pour commémorer la centenaire du poème « Au champ d’honneur » plus de 100,000 étudiants de plus de 1000 écoles de chaque province et territoire ont engagé a récité ce poème iconique durant la semaine de souvenir. La Fondation Vimy a lancé cette initiative au début de novembre..

Merci à tous les professeurs, étudiants, directeurs, parents et les supporters qui nous ont aidés à atteindre ce but ambitieux!

Cette année marque le centenaire d’Au champ d’honneur, le poème canadien le plus célèbre, écrit par le Lieutenant-colonel John McCrae durant la Première Guerre mondiale en 1915. Il n’existe plus aucun vétéran de cette guerre qui soit toujours parmi nous : nous avons perdu cette connexion directe avec leurs histoires à propos de la tragédie de la guerre, des raisons pour lesquelles ils se sont enrôlés, de l’effet de la guerre sur eux, leurs familles et leur pays.

C’est dépendent de nous tous à continuer l’acte de souvenir. Merci à tout le monde qui aide à passer le flambeau de souvenir aux jeunes canadiens.

Dans aucun ordre particulier, voici les noms de certaines classes qui ont participé:

(Des photos et vidéos additionnels seront ajoutées au fur et à mesure que nous les recevons.)

 

 

 

 

 

 

Le centre d’accueil et d’éducation de Vimy

Bien que le monument de Vimy suffit par sa splendeur, il sera également offert aux visiteurs de découvrir pourquoi les canadiens sont venus combattre et mourir là; pourquoi Vimy reste spécial pour les canadiens; et comment Vimy, ainsi que d’autres batailles de la Première Guerre mondiale au cours de laquelle les canadiens se sont battus, ont changé pour toujours le statut du Canada sur la scène mondiale. Le Centre d’accueil et d’éducation de Vimy répondra à ces questions.

Le dévoilement du nouveau Centre d’accueil et d’éducation de Vimy (5 millions de dollars qui a été commise par le gouvernement du Canada en 2013) à proximité du Mémorial canadien de Vimy en France – un projet d’Anciens Combattants Canada et la Fondation Vimy a eu lieu lors des célébrations du centenaire de la bataille de la crête de Vimy, le 9 avril 2017 .

 

 

 

 

 

Photos de l’ouverture du Centre d’accueil et d’éducation de Vimy peuvent être visionner ici.

Photos de la contruction du Centre d’accueil et d’éducation de Vimy peuvent être visionner ici.

 

Vimy Visitor Education Centre

In 2017, Canada will be celebrating the 100th Anniversary of the Battle of Vimy Ridge, a seminal event in Canada’s history. The crowning achievement of the Centennial celebrations will be the unveiling of state-of-the-art Vimy Visitor Education Centre ($5 million was committed by the Government of Canada in 2013) near the Canadian National Vimy Memorial in France – a project being spearheaded by the Vimy Foundation. While the Vimy monument itself is of course stunningly beautiful, currently visitors are given little context at the existing information booth as to why Canadians fought and died there; why Vimy remains special to the Canadian soul; and how Vimy, and other First World War battles at which Canadians fought, forever altered Canada’s status on the world stage. The Vimy Visitor Education Centre will answer these questions.

VEC collage

Un nouveau sondage révèle que la plupart des Canadiens peuvent identifier Au champ d’honneur

Un nouveau sondage révèle que la plupart des Canadiens peuvent identifier Au champ d’honneur (76%)

Une campagne de la Fondation Vimy encourageant les jeunes à réciter le célèbre poème rejoint 100 000 étudiants

Toronto, ON – 10 novembre 2015 – La plupart (76%) des Canadiens peuvent identifier correctement Au champ d’honneur comme étant le poème canadien écrit il y a 100 ans durant la Première Guerre mondiale, et John McCrae (61%) comme étant l’auteur de ce poème emblématique. Le plus encourageant est que ce sont les jeunes Canadiens (18-34) qui ont obtenu le plus haut pointage dans les connaissances et l’attitude concernant le célèbre poème.

Lorsqu’on leur présenté une liste de six options, trois quarts (76%) des Canadiens pouvaient identifier correctement Au champ d’honneur comme étant le poème canadien écrit il y a 100 ans durant la Première Guerre mondiale. Fait intéressant, ce sont les Canadiens âgés entre 18 et 34 ans qui étaient les plus susceptibles d’identifier correctement Au champ d’honneur.

Dans une liste de six auteurs, six Canadiens sur dix (61%) pouvaient identifier John McCrae comme étant l’auteur d’Au champ d’honneur, alors que quatre personnes sur dix (39%) ne pouvaient pas. Une fois de plus, les jeunes adultes ont tracé le chemin avec leurs connaissances supérieures alors que 68% d’entre eux répondaient à la question correctement, soit plus que les 63% de ceux âgés de plus de 55 ans et les 55% de la tranche d’âge des 35 à 54 ans ayant identifié McCrae comme étant l’auteur.

Trois quarts (74%) des Canadiens sont d’accord qu’Au champ d’honneur devrait être désigné poème national du Canada par une loi canadienne, tandis que seulement un quart (26%) sont en désaccord avec ce point de vue. Cette idée obtient une majorité de soutien dans chaque région du pays, incluant le Québec (51%).

Avec un soutien si élevé, il n’est pas surprenant d’apprendre que huit personnes sur dix (82%)  affirment que le fait d’entendre Au champ d’honneur récité lors du jour du Souvenir augmente leur appréciation des anciens combattants canadiens, et la plupart (84%) sont d’accord que toute cérémonie du jour du Souvenir au Canada devrait comprendre une lecture d’Au champ d’honneur.

 

Au champ d’honneur…

Les données démontrent que certains Canadiens en savent plus à propos de ce poème emblématique que d’autres:

  • Les gens de la Saskatchewan et du Manitoba (97%), de l’Alberta (93%) et de l’Atlantique (92%) sont plus susceptibles d’identifier Au champ d’honneur comme étant le poème canadien écrit durant la Première Guerre mondiale
  • Les Ontariens (74%), les Canadiens de l’Atlantique (73%) et les Albertains (73%) sont plus susceptibles d’identifier correctement John McCrae comme étant l’auteur de ce poème emblématique.
  • Trois Canadiens sur dix (30%) affirment pouvoir réciter le poème Au champ d’honneur par cœur – soit le nombre exact (30%) de la population capable d’identifier correctement le premier verset.
  • Le poème occupe une place importante dans la culture canadienne, à un point tel que deux Canadiens sur trois (66%) affirment avoir appris Au champ d’honneur alors qu’ils étaient enfants, ce pourcentage augmentant à 73% chez les gens de 18 à 34 ans.

-30-

 

Pour plus d’informations

Jennifer Blake

Coordonatrice des communications, Fondation Vimy

416.595.1917 poste 2

jblake@vimyfoundation.ca

UN ÉVÉNEMENT DE LA FONDATION VIMY DANS LE NATIONAL POST

Pour marquer le 100e anniversaire du début de la Première Guerre mondiale, la Fondation Vimy a organisé un événement le 6 Octobre au Royal Canadian Military Institute au centre-ville de Toronto, le journalisteBrian Stewart a eu une discussion avec l’historien Conrad Black.

Le National Post a assisté à cet événement et a imprimé un compte rendu de leur discussion le 20 Octobre,2014 Il a été édité pour la longueur et de clarté. Vous pouvez trouver le texte de l’article ici:http://fullcomment.nationalpost.com/2014/10/20/stewartblack-Canadasextraordinairewar/