Argot de la Première Guerre Mondiale
La pilule "n ° 9"

#SVQ que la « prescription » excessive par des médecins militaires de la pilule « numéro 9 » a incité les troupes à la qualifier ironiquement de cure pour tous les maux du simple soldat? En fait, le « numéro 9 » était « une pilule laxative générale, administrée quand aucun autre remède n’était jugé adapté. Des meneurs de jeu de bingo disaient même ‘ Ordres du docteur, numéro 9. ‘  » (Pegler, Soldier’s Songs and Slang of the Great War, p. 135). L’image d’aujourd’hui se voulait une publicité comique du « numéro 9 », qui provient du bulletin de tranchée de Noël 1916 et Nouvel An 1917 du 5e Bataillon (Western Cavalry).

« The Pill of the Period »
Mention : Bibliothèque et Archives Canada, No d’inventaire : 7322, Volume 5078, No MIKAN 4167959, “Garland From The Front (5th Battalion) – 1916-1917 Christmas and New Years edition.”, p. 2.