4-6 decembre 1917 – Finale de la Bataille de Cambrai

Construction du mémorial terre-neuvien à Masnières en 1925.
Crédit: « The Rooms ». « Thomas Blair Browning fonds. Fonds MG 24, Item B 20-132, 1925. »

« The story of the defence of Masnières and of the part which the Newfoundland Battalion played in it is one which, I trust, will never be forgotten on our side of the Atlantic. » – Field Marshal Sir Douglas Haig

Cette semaine marque le 100e anniversaire de la fin de la première bataille de Cambrai (20 novembre – 7 décembre 1917). Au terme de la bataille, les Anglais ont abandonné la plupart des terrains conquis le 20 novembre. Cette attaque dont le succès initial avait été célébré par toutes les cloches des églises en Angleterre se terminait par un repli général. La pilule est amère.

Exhumation des corps des Terre-Neuviens Lieutenant Walter Green et Second Lieutenant James Tobin, dont nous avons partagé l’épitaphe le 22 novembre.
Crédit: « The Rooms ». « Gerald Joseph Whitty collection. Collection VA 157, Item VA 157-20, [after 20 Nov. 1917]. »
La bataille de Cambrai a eu un impact important sur le Régiment de Terre-Neuve, au point que les Terre-Neuviens ont érigé l’un de leurs six mémoriaux couronnés d’un caribou à Masnières. Au total, 110 hommes ont perdu la vie et 352 ont été blessés au cours de l’attaque et de la défense subséquente au cours de l’offensive de Cambrai. Deux semaines après la bataille, le roi George V a ajouté la dénomination « Royal » au Régiment de Terre-Neuve, honneur décerné trois fois seulement pendant que la Grande-Bretagne était encore en guerre (Nicholson, The Fighting Newfoundlander, p. 423).