Résultats Des Sondage

La Fondation Vimy organise régulièrement des sondages sur d’importants thèmes de la Première Guerre mondiale et le centenaire de Vimy, mené par Ipsos Reid.

Novembre 2017 « Un sondage sur la semaine du Souvenir conclut que les gens sont plus conscients de la crête de Vimy, mais moins de Passchendaele »

Avril 2017 « Un nouveau sondage révèle un renforcement de l’héritage canadien de la Première Guerre mondiale, alors que plus de jeunes Canadiens participent à la commémoration du 100e anniversaire de la bataille de la crête de Vimy »

Novembre 2016 « Un sondage parmi six nations du «front occidental» révèle que les Canadiens sont les plus susceptibles d’avoir assisté à une cérémonie du Souvenir dans la dernière année »

Avril 2016 « Huit Canadiens sur dix (83%) affirment que le 100e anniversaire de la bataille de la crête de Vimy devrait être une célébration clé du 150e anniversaire du Canada en 2017 »

Novembre 2015  « La plupart des Canadiens peuvent identifier « Au champ d’honneur » (76%) par John McCrae (61%) comme étant un poème canadien écrit durant la Première Guerre mondiale »

Avril 2015 « Trois quarts des Canadiens (74%) croient que le 100e anniversaire de la crête de Vimy en 2017 devrait être l’une des plus importantes des célébrations du cent cinquantenaire du Canada »

Novembre 2014 « Trois Canadiens sur dix (27%) assisteront à une cérémonie du Souvenir cette année, 23% affirment y avoir assisté l’année dernière »

Avril 2014 « Un Canadien sur cinq (18%) ne sait pas ce qu’est la bataille de la crête de Vimy »

Blog Prix Vimy Beaverbrook – le 18 août 2016

Aujourd’hui, le moment m’ayant le plus marqué fut lors de la cérémonie de Dieppe. L’expérience commence dès mon arrivée au bus où j’ai eu la chance de discuter avec les vétérans de la Deuxième Guerre Mondiale!

Lorsque la cérémonie a debuté et que j’ai commencé à entendre les tambours et les trompettes, j’ai ressenti un air solonnel alors que tous les gens présents gardaient le silence. Mon moment préferé fut sans doute lorsque nous sommes restés alignés devant la pierre tombale où il est écrit: « Their names liveth forever more. » J’ai ressenti autant de tristesse que de fierté lors de ces 3 minutes de silence (sans doute parmi les minutes les plus émotionellement intenses de toute ma vie). Ce fut une expérience tout simplement inoubliable qui restera à jamais graves dans ma mémoire.

– Hamza Zarglayoun, Montréal, QC

 

Collage - photos august 18

Blog Prix Vimy Beaverbrook – le 13 août 2016

Ce qui m’a le plus marqué aujourd’hui était le mémoriel de Terre-Neuve, parce qu’on pouvait voir le champs de bataille où s’est déroulé la bataille de Beaumont Hamel, le 1 juillet, 1916. Et même si on a peu voir que la nature a repris ce qu’il lui appartenait, on peut quand même voir les trous, les crevasses, les tranchées… que la guerre a causée.

De plus, de voir le monument où tous les noms des personnes dont ils n’ont pas encore retrouvés les corps (à Thiepval) est impressionnant, car on se dit: “Comment est-ce que c’est possible de trouver autant de morts dans une si petite espace est désolante. Et lorsque notre guide nous a demandé, selon nous, de quel age était le plus jeune soldat? Nous avons répondu, “environ 16-17 ans,” mais alors, il nous a répondu que le plus jeune avait 14 ans. J’étais sans mot!

– Roseline Page, St. Leonard d’Aston, Québec

 

Cliquez ici pour des photos sur notre page Facebook

Collage - August 13 photos

Blog Prix Vimy Beaverbrook – le 12 août 2016

Aujourd’hui, le lieu m’ayant le plus choqué parmi ceux qu’on a visitée fut sans aucune doute le cimetière allemande. Ce qui m’a tout d’abord frappée est à quel point ce dernier était caché par des arbres, comme à l’abri des regards. Lorsque j’ai finalement mis le pied dans le cimetière, j’ai immédiatement ressenti une aura lourd de secrets. Notre guide Roger nous a dit que sur une même pierre tombale on pouvait retrouver les noms de jusqu’à 8 noms!  Il y avait même une portion de terre de près de 12m x5m ou étaient enterrés plus de 25,000 morts. J’ai ressenti non seulement de la tristesse, mais aussi une certaine colère. Ces hommes allemands ayant sacrifié leur vie pour leur propre cause n’avaient pas même droit à une pierre tombale à leur nom!

C’est ainsi que j’ai compris la phrase: “Ce sont les gagnants qui écrivent l’histoire”  laquelle j’ajouterai : “… et enterrent décemment leurs morts.” Ce fut une expérience qui a ébranlé ma perception de vainqueur et perdant d’une guerre et je suis sûr que tout cela s’éclairera tout au long du reste de ce programme si enrichissant.

– Hamza Zarglayoun, Montréal, Québec

 

Cliquez ici pour des photos sur notre page Facebook

Collage - August 12

 

Blog Prix Vimy Beaverbrook – le 7 août 2016

L’historien John Hope Franklin a écrit: “We must get beyond textbooks… and travel and explore and tell the world the glories of our journey!” Aujourd’hui, nous ferons l’expérience que Franklin décrit dans ces paroles et nous partagerons nos histoires et nos expériences chaque jour sur ce blog.

Le jour du départ est finalement arrivé! Après des mois de planifications, préparations et la sélection de 16 participants extraordinaires qui viennent à travers du Canada, l’Angleterre et la France, nous sommes prêts a nous rassembler et de commencer ce programme ensemble!  

Aujourd’hui, nos participants voyageront de Saskatchewan, de Manitoba, de l’Ontario, du Québec, de la Nouvelle Écosse, de l’Île du Prince-Édouard et de Terre Neuve à Toronto où ils se rencontreront et aussi leurs chaperons Paul et Renato, et moi, Katy la coordinatrice d’éducation pour qu’on puisse voler en Angleterre. Cependant, nos participants de la France et de l’Angleterre voyageront à l’école Harrow où ils rencontreront notre coordinatrice Hanna!  

Il y a plus que 102 années à la déclaration de la Première Guerre Mondiale, des hommes sont partis de leurs maisons et se sont enrôlés dans l’armée. Ces hommes étaient motivés par le désir de l’aventure d’un continent inconnu, un sens patriotique et de la responsabilité! Malheureusement pour plusieurs hommes, leurs vies étaient complètement changées par l’expérience et des milliers ne sont jamais revenus. Grâce au sacrifice des soldats pour nos libertés, aujourd’hui les participants du PBV ont une opportunité merveilleuse de voyager pour but d’en apprendre au sujet de la Première et la Seconde Guerre Mondiale, pour honorer et pour commémorer les soldats qui sont morts.

Comme ambassadeurs/ambassadeures pour leurs familles, leur communautés, leurs provinces et les pays, nos participants PBV visiteront les champs de batailles, des cimetières, des musées et d’autres espaces historiques; ils apprendront des anciens combattants, des spécialistes, des curateurs et des conservateurs et entre eux. Ils participeront aussi dans des discussions et des activités qui leur aideront à diriger ces expériences. Ils documenteront leurs expériences pour but d’en partager des histoires avec leurs familles, leurs amis, et les communautés quand ils retourneront chez eux. L’expérience du programme BV sera une expérience d’apprentissage unique!   

Nous avons hâte de se rencontrer en personne; bien qu’on se parle sur les médias sociaux depuis des mois. Chaque participant m’a dit qu’ils sont tellement enthousiaste d’y aller et qu’ils se sentent très privilégié d’être sélectionner comme partie de l’équipe cette année!

Chaque jour, un ou deux participants décriront de leurs expériences avec vous sur ce blog. Ils partageront leurs observations, commentaires et leurs réflexions aussi. Chacun d’entre eux apporte leurs propres connaissances et expériences et ils fourniront des perspectives uniques en documentant l’expérience du programme! J’espère que vous suivront notre voyage!

Commençons d’abord notre voyage et notre exploration pour qu’on puisse en partager nos expériences avec vous!  

Cordialement,  

Katy Whitfield, Coordinatrice d’Éducation
La Fondation Vimy

Cliquez ici pour voir des photos sur notre page Facebook.