#100JoursdeVimy 25 février 2017

Chaque samedi, nous partagerons quelques réflexions de nos anciens participants sur l’impact de leur visite à la crête de Vimy et d’autres sites de la Première Guerre mondiale.

Brandon Taschuk (far right) explores the underground tunnels of Maison Blanche in 2014 as a recipient of the Beaverbrook Vimy Prize.
Credit: The Vimy Foundation, 2014.

Il y a quelques semaines, nous avons appris qu’approximativement 29% des Canadiens sont des descendants de militaires de la Première Guerre mondiale. En 2014, Brandon Taschuk, le gagnant du prix Beaverbrook Vimy a découvert la signification de ce fait lorsqu’il a exploré le champ de bataille de Passchendaele. Dans ces champs boueux, il y a 100 ans, son arrière-arrière-grand-père a presque péri : «L’une des batailles dans lesquelles il s’est battu était la bataille de Passchendaele… lors d’une explosion, il a été projeté face première dans l’une des nombreuses tourbières. Étant petit, ne mesurant que 5’2″, il a été presque entièrement avalé par la boue. Il était presque sûr de mourir noyé. Un de ces compagnons, cependant, a vu ses petites bottes qui dépassaient de la boue et a su qu’il agissait des siennes. Il a été capable de sauver mon arrière-arrière-grand-père, Benjamin Loney, et grâce à la Fondation Vimy, j’ai été capable de me tenir là où ma lignée familiale s’est presque éteinte. J’ai non seulement eu la chance de marcher au travers des champs de bataille où mon ancêtre s’est battu, mais j’ai aussi pu marcher à l’endroit qui aurait marqué la fin de mon existence avant même qu’elle ne soit commencée. J’aimerais que les mots puissent décrire ce que j’ai ressenti grâce à ce voyage, mais il n’y a pas de mots pour décrire les émotions intenses que j’ai vécues et que je continue de ressentir après ce voyage. J’espère seulement que vous savez à quel point je suis reconnaissant.»

Les documents d’attestation de Benjamin Loney.
Crédit : Dossiers personnels de la Première Guerre mondiale, Bibliothèque et Archives Canada, numéro de référence : RG 150, entrée : 1992 — 93/166, boîte 5723 – 22. Numéro d’item : 535 649.
La deuxième page indique qu’il était effectivement de taille menue – 5’2″ et 138 lb.