#100JoursdeVimy – 12 février 2017

Chaque dimanche, nous partagerons une histoire du Souvenir. 

Le processus du concours pour les mémoriaux de la Première Guerre mondiale du Canada a été supervisé par la Commission des monuments commémoratifs canadiens érigés sur des champs de bataille. Au total, 160 ont été soumis, et 17 ont été choisis pour une étude plus approfondie. Bien que sa conception ait été choisie en 1921, Walter Allward n’avait alors pas encore décidé quel type de pierre il désirait utiliser pour le mémorial. Lorsqu’il a reçu l’approbation de la commission, Allward s’est lancé dans un voyage de deux ans pour trouver la pierre souhaitée. Dans une vieille carrière romaine en Yougoslavie, Allward a trouvé ce qu’il désirait : la pierre calcaire de type Seget. Six mille tonnes de cette pierre allaient être envoyées par voie maritime jusqu’à Venise, où elles seraient ensuite transférées par voie ferroviaire jusqu’en France. La statue nommée Le Canada en deuil a été taillée dans un seul bloc pesant vingt-huit tonnes.

Moules de plâtre des 17 conceptions des mémoriaux, avec le Mémorial national du Canada à Vimy au fond. Complètement à la droite se trouve Le soldat en méditation, conçu par F.C. Clemesha, un vétéran canadien du 46 e (South Saskatchewan), la seule autre soumission à avoir finalement été construite. Arrivé en deuxième position après la conception d’Allward, Le soldat en méditation a été choisi comme monument commémoratif de la deuxième bataille d’Ypres. Malgré sa petite taille, en comparaison avec le monument de Vimy, l’impact émotionnel du Soldat en méditation a poussé la commission à annuler ses plans d’érection de reproductions de la statue, afin de ne pas diminuer son effet profond. Crédit: Compétition CBMC. Anciens Combattants Canada Canada.
Étant finalement arrivés sur le site, les blocs de calcaire de type Seget ont été placés en ordre d’installation. Ici, le champ de travail peut être aperçu, avec la base du Mémorial national du Canada à Vimy en arrière-plan.
Crédit: W. et M. le Chat. Musée des beaux-arts du Canada.