#100JoursdeVimy – 02 mars 2017

Chaque jeudi, la Fondation Vimy partagera un concours sur les médias sociaux : Facebook, Instagram et Twitter!

Lorsque Will R. Bird a visité la crête de Vimy pour le magazine Maclean’s en 1932, il est tombé sur des champs remplis d’armes brisées, de casques rouillés et d’autres objets de la guerre. Dans les années suivant la Première Guerre mondiale, la collecte des tels artéfacts de guerre est devenue un passe-temps populaire autant auprès des vétérans que des générations subséquentes. Certains croient que ces objets devraient se retrouver dans des musées, tandis que d’autres croient que le nombre de tels objets est trop élevé pour qu’un musée puisse tous les entreposer et les maintenir en bon état. Que pensez-vous des collections privées d’artéfacts de guerre comme des uniformes, des insignes, des lettres et d’autres effets personnels? Y a-t-il des avantages ou des inconvénients à ce que ces types d’objets soient conservés dans des collections privées? Faites-nous savoir votre opinion (de façon respectueuse, S.V.P.!). Nous choisirons au hasard un participant à la discussion pour gagner une trousse de prix Vimy.

Directives :
Vous devez faire un commentaire avant 23h59 le jeudi 02 mars avec un réponse. Seulement une soumission est permise par compte par plateforme (c’est-à-dire si vous avez un compte sur Facebook et Twitter vous pouvez entrer deux fois, vous ne pouvez pas soumettre deux réponses à travers Facebook qui comptent comme deux entrées). Un(e) gagnant(e) sera choisi au hasard de toutes les participations admissibles reçues pendant la période sur toutes les plateformes. Le gagnant sera contacté le vendredi 03 mars 2017! Ces concours ne sont pas parrainés par Facebook, Instagram, ou Twitter.

 

 

Ce la fait 25 ans de collection privée qui a mené à la création du Centre canadien pour la Grande Guerre, qui abrite maintenant environ 4 000 artefacts.
Crédit: Centre Canadien pour la Grande Guerre, 2017.